27 février 2011

St-Vaast-la-Hougue: Charpentiers de la mer / le Fleur de Lampaul


<< précédente      suivante >>

Dans le bassin de l'avant-port de St-Vaast-la-Hougue, des charpentiers du chantier naval Bernard sont en plein travail sur la coque d'un chalutier. Il faut finir avant que la mer remonte!
------------------------

L'été dernier, la gabare de l'association Nicolas-Hulot, le Fleur de Lampaul, arriva dans son nopuveau port d'attache à Saint-Vaast-la-Hougue, une initiative à mettre à l'actif de Sylvie et Gilles Auger, propriétaires du chantier naval Bernard.

Construit en 1948 à Camaret-sur-Mer (Finistère), le Fleur de Lampaul a nécessité 300 m3 de chêne pour devenir une gabare de 32 mètres de long. Au départ, ce deux-mats perpétue les trafics des anciens voiliers de charge : transport vers l'Angleterre et ravitaillement des îles en mer d'Iroise. Sa capacité de charge atteint 140 tonnes. Le vieux gréement est depuis 2002 l'ambassadeur des actions d'éducation à l'environnement de la Fondation Nicolas-Hulot.

Classé monument historique en 1987. il avait été rénové et restauré en 2005 au chantier Bernard, ici à St-Vaast.


Croisières, séminaires, gîte de mer, les projets sont à l'étude pour le rentabiliser:

Sylvie et Gilles Auger vont créer une société de croisière au départ de Saint-Vaast. Ces croisières se dérouleront à la journée, au week-end ou à la semaine. En attendant, le navire a été affrété afin qu'il puisse être exploité à quai pour accueillir des séminaires, des photographes, des soirées à thème ou encore qu'il serve de gîte de mer.

Désormais, les passants peuvent donc admirer à Saint-Vaast deux emblèmes de la vie maritime française : le Fleur de Lampaul et le Marité.






Along the jetty in St-Vaast-la-Hougue, carpenters working for the Bernard shipyard are working feverishly on the hull of a trawler. The work has to be done before the tide comes in.
------------------------

Last summer, the Fleur de Lampaul, a sailing ship belonging to the association Nicolas-Hulot, arrived in Saint-Vaast-la-Hougue, her new home port, thanks to Sylvie et Gilles Auger, owners of the Bernard shipyards.

Built in 1948 in Camaret-sur-Mer in Brittany, Fleur de Lampaul, a 100-foot sailing ship, was crafted with more than 3000 cubic feet of oak planks. At first, the two-masted ship was used to transport up to 140 tons of goods to England and to the islands off the coast of Brittany.

The historic ship was acquired in 2002 by the Nicolas-Hulot Foundation with a mission to educate the public on environmental issues.

It was repaired and restored in 2005 in the Bernard shipyards here in St-Vaast.


Cruises, conferences, bed and breakfast, these are the ideas being floated to make the entreprise profitable.
Sylvie et Gilles Auger plan to start a cruise company. The cruises, leaving from St-Vaast, could last a day, a week-end or a week. In the mean time, the ship is being set up to attract photographers and special on-board programs.

From now on, visitors to Saint-Vaast will be able to admire two gems of French martime history:The Fleur de Lampaul and the Marité.




For more information on Normandy, visit mynormandy.com

1 commentaire:

Sharon Van Lieu a dit…

What an interesting shot, Claude. I can imagine the pressure of trying to get through before the tide comes in.

Sharon