21 mai 2010

Etretat: La Sentinelle


<< précédente      suivante >>

En randonnée sur la falaise d'Aval à Etretat, on se trouve nez à nez avec une mouette qui monte la garde au bord du précipice et inspecte tous les passants...
----------------------

Mais, voilà, il n'y a point de mouettes à Etretat, seulement des goélands argentés, identifiables au point rouge qui orne leur bec. L'abrupt de la falaise est leur lieu de vie favori. C'est là qu'ils construisent leurs grands nids. avec des algues et de l'herbe.

Les jeunes quittent le nid dès qu'ils ont deux ou trois jours, mais ils restent sur le territoire et sont nourris par leurs parents jusqu'à ce qu'ils soient capables de voler. De couleur gris-brun, ils doivent attendre trois à quatre ans avant de revêtir un plumage adulte.

En hiver, après la saison de reproduction, les goélands pénètrent à l'intérieur des terres pour chasser de petites proies et récupérer des déchets en zone urbaine, dans les champs, les parcs ou les décharges.




On a hike on the southern cliff in Etretat, we found ourselves nose to beak with a seagull standing guard on the edge of the cliff, inspecting all passers-by....

----------------------

But, the truth is, there are no seagulls in Etretat. These birds are goelands, with a red dot on their beak. The cliff slopes are their preferred hangout. There they build their nests, using algae and grass.

The young leave the nest after two or three days, but do not stray very far and still depend on the parents for food until they can fly on their own. Their grey-brown feathers won't turn to the adult coloring for 3 or 4 years.

In winter, after the young have grown up, goelands fly inland to hunt small prey and feed on garbage in the cities, in parks or in dumps.


For more information on Normandy, visit mynormandy.com

1 commentaire:

Sharon Van Lieu a dit…

The observant gull is a great addition. Very nice work.

Sharon