22 mars 2011

St-Vaast-la-Hougue: Chalutiers / Le Marité


<< précédente      suivante >>

Deux chalutiers, côte à côte, amarrés à la digue du port de St-Vaast-La-Hougue, attendent leur équipage pour repartir à la pêche.
------------------


La dernière fois qu'on était à St-Vaast, on a parlé vieux gréements: Le Fleur de Lampaul et le Marité.
Le Marité, un trois-mâts goélette, construit en 1921 à Fécamp, est aujourd'hui le dernier terre-neuvas en état de naviguer. Avec ses 47 m. de longueur et ses 13 voiles, pour une voilure de 650 m2, il fait belle figure.

Après avoir pratiqué la pêche à la morue, il fréquente les bancs de Terre-Neuve de 1924 à 1929.Il est ensuite racheté par un armateur Danois et gagne en 1930 le port d'Esbjerg où il est modifié, avec une voilure réduite et un moteur auxiliaire.
Jusque vers 1935, il pratique la grande pêche ente les eaux d'Islande et du Groenland, puis le cabotage entre les Iles Féroé et le Danemark.

Pendant la seconde guerre mondiale, il revient à la grande pêche pour ravitailler la Grande Bretagne, puis reprend la pêche à la morue de 1946 à 1953.
En 1954, il est transformé en bateau à moteur et classifié schooner en bois.
il pratique la pêche, au hareng puis la crevette, et revient au cabotage en 1969.
Désarmé cette même année, c'est en 1978 qu'une équipe de Suédois le rachète, et le remet en état alors qu'il était promis à la destruction. La mâture est modifiée et l'aménagement intérieur adapté à la croisière.
En 1987, il reprend la mer et est affecté à la croisière au départ de Stockholm.
En 1992, il est rebaptisé Bla Marité af Pripps.
En 1994, un groupement d’intérêt public français, « Marité », l'acquiert et le Marité gagne son nouveau port d'attache, Rouen
Le 13 juin 2009, il arrive à St Vaast la Hougue où commence une nouvelle vie.





Two trawler, side by side, moored along the harbor jetty at St-Vaast-La-Hougue, wait for their crew to go back fishing.
------------------


Last time we were in St-Vaast, we spoke about the historic sailing ships, Fleur de Lampaul and Marité.

Marité. a three-masted schooner built in 1921 in Fécamp, is the only surviving ship that used to fish on the banks of Newfoundland. With a length of 150 feet, 13 sails for a total surface of 6500 square feet, it is a sight to see.

From 1924 to 1929, it went to Newfoundland, fishing cod. It is then sold to a Danish shipowner from Esbjerg, where its sails are cut down and a new engine is installed. Until 1935, it is used for fishing in Iceland and Greenland, then as a small freighter between the Faroe Islands and Denmark.

During the war, it returns to fishing, landing its catch in Great-Britain, then goes back to cod-fishing until 1953.

In 1954, it becomes a motorboat, fishing herring, then shrimp, before becoming a freighter again.

In 1978, it is sold to a Swedish company, which planned to use it for sailing cruises. It starts sailing again in 1987 and becomes the Bla Marité af Pripps in 1992.
It comes back to France in 1994, finds its old name again, and a new port, Rouen. Badly in need of repairs, it sails to the shipyard in St-Vaast-la-Hougue on June 13th, 2009, and starts a new life.



For more information on Normandy, visit mynormandy.com

3 commentaires:

Bianchii a dit…

Hello.
I started to write blog in English.
I will write about everythinkg, will be a lot of pictures, reviews of books, films, songs etc.
So it would be nice if you visit my blog sometimes :)
(Sorry for mistakes, I'm still learning English)
http://bianchii.blogspot.com

Sharon Van Lieu a dit…

Love the thrust of color, lines, light and shadow, Claude.

Sharon

richardunord a dit…

Le Marité... Petit clin d'oeil
http://richardunord5.skynetblogs.be/
Richard