11 octobre 2011

Grandcamp: L'heure bleue / Poème

<< précédente      suivante >>

La nuit est tombée sur la mer. L'épi, noir, se couche sur les vagues comme un long cétacé.
-----------------------

Voici un autre poème sélectionné pour le Printemps des Poétes:


Baie des Veys

La baie des voies anciennes, fluctuantes, périlleuses,
Chemins de sable et d’eau.
La pointe du Grouin et ses joncs desséchés
Cèdent la place aux bancs de sable humides
Coupés soudain par le bouillonnement de la première rivière.
Ici nulle main tendue.
Qui atteindra Brévends ?
Qui gagnera l’autre berge au dos de baleine
Qu’investissent, têtus, les ras herbus pointant leurs courtes lames vertes ?
Le promeneur demeure surpris sur la rive orientale,
Son regard se perd vers le large :
Cette grève, au nord, n’a donc pas de fin ?
Marées
Marais
Paysages incertains
Voyageurs perdus dans les cors d’eau complices du diable sous la lune,
Ou sauvés, tel Guillaume,
Guillaume harassé, s’agenouillant à saint Clément après la terrible épreuve,
Dans la nuit des siècles…
Nuits de tempête où les marins s’échouent hors des passes mouvantes,
Récits de luttes et de courage.
Brumes bleues du petit matin,
Couchants glorieux, débauche d’or et de feu,
Puissance !
Ici c’est le domaine de la mer qui ne nous tolère qu’un instant.!




A blue darkness has fallen on the sea. the old jetty, jet black, goes to sleep on the waves like a giant whale.
-----------------------

Here is another poem selected for the Spring of the Poets contest, organized by the town of Grandcamp-Maisy.



For more information about Normandy, visit MyNormandy.com

2 commentaires:

Sharon a dit…

The deep blue is so beautiful, Claude. It is like a photograph of a dream.

Sharon

ALAIN a dit…

Quand on était petit, on disait : C'est assez, dit la baleine, je me cache à l'eau car j'ai le dos fin. (bof)