29 février 2012

Côte de Nacre: Ciel et sable.


<< précédente      suivante >>


Des nuages de coton qui courent dans un beau ciel bleu, la mer qui fait des moutons au loin, et le sable d'un bout de l'horizon à l'autre. Il n'y a qu'à s'asseoir et contempler...

---------------------------

La Côte de Nacre s'étend de Ouistreham à Courseulles-sur-mer, des kilomètres de sable fin sur le site même des plages du Débarquement. La région tient son nom des couleurs et des reflets de la mer qui s'accordent à son ciel changeant et que l'on peut comparer à ceux de la nacre. Nous ignorons en revanche de quand date cette appellation (début XXème probablement) et à qui en attribuer la paternité.

La Côte de Nacre est constituée d'une succession de petites stations balnéaires familiales et discrètes où il fait bon vivre toute l'année. On y trouve tous les loisirs possibles : du nautisme sous toutes ses formes aux sports de glisse en passant par l'équitation, le tir, le bowling, trois casinos (Ouistreham, Luc-sur-mer et Saint-Aubin-sur-mer). Deux centres de thalassothérapie attendent les curistes, à Ouistreham et à Luc-sur-mer. On peut également simplement se détendre entre amis en bord de mer, profiter des kilomètres de digues promenades ornées des célèbres cabines de plage, visiter des musées à thèmes tels que le Centre Juno Beach (Courseulles), le Musée du Grand Bunker, le N°4 Commando (Ouistreham), ou encore le musée du radar (Douvres-la-Délivrande), qui ont tous trait à la seconde guerre mondiale. Mais aussi, par exemple la maison de la mer à Courseulles, la maison de la Baleine à Luc, la maison du fossile à Lion-sur-mer...


Cottony clouds racing across the blue sky, white breaking waves in the water, and sand from one of the horizon to the other. One needs only to sit down and contemplate...

---------------------------

The Mother of Pearl Coast runs from Ouistreham on the East to Courseulles-sur-mer in the West, miles of fine sandy beaches that were the British landing sites on D-Day. Supposedly, its name was inspired by the colors of the reflections of the ever changing sky over the sea, but we don't know when that name was given, or who was the author.

Along the Mother of Pearl Coast you'll find several small resorts, perfect for families, where the living is good year-round. Leisure activities abound, from all sorts of nautical sports to horseback riding, rifle shooting, bowling, gambling in the three casinos (Ouistreham, Luc-sur-mer and Saint-Aubin-sur-mer). Two thalassotherapy centers welcome tourists in Ouistreham and Luc-sur-mer. And you can walk the boardwalks along miles of beaches, enjoy a multitude of seafront cafes and restaurants, visit D-Day museums in Courseulles (Juno Beach Center), Ouistreham (Large Bunker Museum), Douvres-la-Délivrande (Radar Museum), or the Sea Museum in Courselles, the Whale Museum in Luc or the Fossil Museum in Lion-sur-mer...


For more information about Normandy, visit MyNormandy.com

3 commentaires:

ALAIN a dit…

Réverbère ou caméra de surveillance ?

Claude a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Claude a dit…

Réverbère. A l'epoque de cette diapo, on ne pensait pas du tout aux cameras de surveillance.