22 novembre 2010

Utah Beach / Le Roosevelt


<< précédente      suivante >>

A marée basse, la mer va loin à Utah Beach. On se promène pendant des heures sur les bancs de sable où les vagues ont gravé leurs propres souvenirs.
-----------------------

Où peut-on manger à deux pas d'un blockhaus allemand? Au Roosevelt, à Utah Beach. Le propriétaire, M. Franck Méthivier, a aménagé cette relique de la guerre, attenante à son restaurant, en musée à la mémoire des soldats américains qui en avaient fait un centre de communications juste après le Débarquement.

Après la guerre, la maison de pêcheurs devint un restaurant, et le blockhaus servit de cave à vin et de garde-manger.

Puis, en 1994, lors du 50e anniversaire du Débarquement, deux vétérans de ce groupe visitèrent la cave. Une lampe électrique et quelques bougies firent apparaître sur le mur de gauche un nom puis un autre. Se produisit alors un frénétique déménagement de bouteilles, jusqu'à ce qu'apparaissent finalement les noms des 18 membres du groupe qui étaient là en 1944.

Au long des années, M. Méthivier a restauré l'intérieur dans son aspect de 1944. Le bunker regroupe maintenant un équipement radio, des photos d'anciens occupants, ainsi que des souvenirs de l'époque.



At low tide, the sea goes very far out on Utah Beach. You can walk for hours with only the wind and the seagulls, on the sand banks where the waves have carved their own memories.
-----------------------

Where can you have a meal just a few steps from a German bunker? At the restaurant Le Roosevelt, at Utah Beach. The owner, Franck Méthivier, has restaured these remains from the war, part of his building, as a museum dedicated to the memory of the group of American soldiers who used it for a communications center in 1944.

After the war, the fisherman's house became a restaurant, and the bunker became the wine cellar.

Then, in 1994, during the 50th Anniversary of D-Day, two veterans from that group stopped by and asked to visit the bunker. With a flashlight and a few candles, they discovered a name carved in the concrete, then another. Frantically, they moved bottles around, and found the names of all the servicemen in their group.

In the following years, Mr. Méthivier restored the inside of the bunker as it was in 1944, with the radio equipment, photos and souvenirs from that time.



For more information on Normandy, visit mynormandy.com

2 commentaires:

Pierre a dit…

Bien mis en valeur ces reliefs de sable.

Sharon Van Lieu a dit…

I have spent many an hour photographing the ripples in the sand. It is a peaceful occupation. Well done, Claude.

Sharon