15 février 2012

Côte d'Albatre: Etretat / Naufrage


<< précédente      suivante >>


Promenade sur la Falaise d'Aval, et regard vers l'Aiguille avant de continuer jusqu'à la Manneporte.

---------------------------

Nouveau drame de la mer après le naufrage de l'Algwastre à Grandcamp à la fin de Janvier. Cette fois, c'est un coquillard de Dieppe, l'Alleluia, qui accroche une épave et chavire vers 14 heures ce mardi 7 février.

Les trois hommes sont jetés à la mer, et ont juste le tamps d'attraper leur canot de survie. Mais leur équipement de survie n'a pas fonctionné et ce n'est qu'après que les familles alertent le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Gris-Nez que les recherches commencent vers 23 heures.

Après des premières investigations rapides, le CROSS constate que le dernier signal VMS (Vessel monitoring system) connu de "L'Alleluia" a été émis alors qu'il se trouvait à 15 milles nautiques (environ 28 km) au large de Dieppe (Seine-Maritime).

Ils vont finalement passer 20 heures comme ça, trempés, crispés par le froid. A 9 h 15, ce mercredi 8 février, l’avion Atlantique II de la marine nationale repère un canot de survie avec à son bord trois personnes. Le CROSS envoie alors sur zone l’hélicoptère Alouette III de la marine nationale qui treuille les trois pêcheurs. Ceux-ci, en état de légère hypothermie, sont évacués puis pris en charge par le personnel de l’hôpital Jacques Monod du Havre (Seine-Maritime) vers 10 h.


During a hike on the top of the cliffs at Etretat, we look back at the Needle before going on to the Manneporte.

---------------------------

New tragedy at sea, after the sinking of the Algwastre at Grandcamp at the end of January. This time, it's a fishing boat from Dieppe, the Alleluia, that capsized and sunk while fishing for scallops after its rake got caught on a wreck at around 2 pm Tuesday February 7.

The three fishermen were thrown in the icy water and just managed to grab a liferaft. But their rescue equipment failed, and it's only after their families alerted the CROSS that the search teams got into action at around 11 pm.

A quick check at the CROSS revealed that the last VMS (Vessel Monitoring System) message from the Alleluia was sent from 15 nautical miles off of Dieppe.

They were rescued the next morning, after 20 hours, soaking wet and extremely cold, at 9:15 am on Wednesday after a Navy airplane localized the raft. CROSS then sent a Navy helicopter to the site, and the 3 men were lifted out and sent to the hospital Jacques Monod in Havre where they were treated for hypothermia.



For more information about Normandy, visit MyNormandy.com

1 commentaire:

ALAIN a dit…

Beaucoup de chance, finalement.