23 avril 2010

La Hague: Les cordages de Port-Racine


<< précédente      suivante >>

A Port-Racine, le plus petit port de France, en pleine lumière de midi, les cordages et leurs ombres donnent une image très graphique.

-------------------------

Après la mort du corsaire Racine en 1817, la jetée se dégrade régulièrement ; elle est réparée de manière sommaire par les pêcheurs. Durant toute la seconde moitié du XIXe siècle, pétitions et réclamations alternent. La « vieille jetée » au nord, adossée aux rochers de Verte- Roque, est construite au début des années 1870, la « nouvelle jetée »,destinée à éviter le ressac, en 1886 ; entre les deux, une passe de 11 mètres permet d’accéder au port qui est à sec à marée basse.

La dernière pétition, un vibrant plaidoyer dû à Jean Henry, instituteur à Saint-Germain-des-Vaux date de 1901. Signée par 128 marins, dont 18 pêcheurs de Saint-Germain, elle demande l’agrandissement du port, jusqu’à l’extrémité de Verte-Roque au nord et jusqu’au Panchot à l’est,afin de permettre un accès au port à toutes heures de marée. La requête de l’instituteur restera sans réponse et Port-Racine gardera sa taille actuelle de 8 ares.

La douane y installe un « gabion » (abri) et fait construire le hameau du Pont pour disposer d’un bureau et loger les sept hommes de la brigade à terre. Il abrite,après la Seconde Guerre mondiale, les vaquelottes** des six derniers pêcheurs professionnels de Saint-Germain-des-Vaux. Ce lieu magnifique, qui garde le nom du corsaire Racine, est maintenant surnommé « le plus petit port de France »…




In Port-Racine, the smallest harbor in France, in the full sunlight of midday, the ropes and their shadows make a very graphic image.

-------------------------

After the death of the profiteer Racine in 1817, the jetty he had built falls in ruin; it is repaired from time to time by the local fishermen. After 1850, they keep sending petitions and protests to have it rebuilt. The so-called "old jetty", on the north side, abutting the rocks of Verte- Roque, is erected in the early 1870s. The "new jetty", which is designed to prevent the backwash, is completed in 1886. Between the two, a 40 foot opening provides access to the sheltered harbor, completely dry at low-tide.

The last request, signed by Jean Henry, a school teacher at Saint-Germain-des-Vaux, is dated 1901. Signed by 128 fishermen, including 18 from Saint-Germain, it pleads for the enlargement of the harbor, to the north and east, to allow access even during low tide. The school teacher's request will be left unanswered and the size of Port-Racine will remain at 8 acres. The customs administration eventually builds a shelter, an office and lodging for 7 men.

Since the WW-II, these small cabins, called vaquelottes, are used by the 6 remaining professionnal fishermen of Saint-Germain-des-Vaux. This lovely spot preserves the name of the privateer Racine, and is also known as « the tiniest harbor in France »…

2 commentaires:

Sharon Van Lieu a dit…

Very nice shot. I love the lines. A most interesting composition.

Sharon

Joy Forever a dit…

Wonderful use of those lines!